Ribéry mérite des claques

Ribéry claque

Il est indécrottable, Franck Ribéry. On le croyait pourtant rangé des voitures et des caprices ou dérapages en tout genre.

Il avait juré craché qu’on ne le reprendrait plus à descendre d’un bus sans billet ou à prendre son ticket pour entrer dans une chambre de péripatéticienne. Plus le petit mouvement d’humeur ni un mot plus haut que l’autre…

C’était du parjure, une promesse de gas-con, un serment de politicien jésuite… Il a récidivé dans la bêtise ce mardi, Franckie, chez lui, dans son jardin de Munich devant 70 000 buveurs de ses dribbles et qu’il a mis en bière.

Le Bayern a pris une baffe monstrueuse face au Real (0-4) en demi-finale retour de la Ligue des Champions et vous, Monsieur Ribéry vous êtes allé coller une claque sournoise au Madrilène Carvajal.

Une gifle bien vilaine, en tapinois. Planqué derrière votre copain bien grand et costaud, Boateng. Et hop, comme dans la cour de récré. Le geste de gamin, mais pas comme à l’école, parce que vu à la télé. Une vingtaine de caméras à l’Allianz Arena, dont deux qui vous ont chopé plein vol, en plein oubli de bonne conduite.

Oui, évidemment, l’ami Carvajal avait bien dû faire un petit quelque chose pour mériter cette bonne tape. Mais on le dit, redit et répète en boucle dans les salles de classe et toutes les maisons de toutes les villes du monde, on ne doit pas frapper ses petits camarades… Même si ils ont été vilains.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Ribéry mérite des claques »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s