Archives du mot-clé taye taiwo

Taiwo, bimbo pas rigolo

De quoi faut-il le plus s’affliger à propos de l’affaire Taiwo ? Du garçon, bien sûr, responsable comme tout un chacun de ses actes et paroles et qui ne peut se prévaloir d’une inconnaissance civique, surtout aussi basique. Et pourtant, et pourtant. Le joueur nigérian de l’OM et accessoirement unique buteur de cette finale de la Coupe de la Ligue, vingt-quatre heures après avoir entonné au micro à l’issue du match un très gracieux « Les Marseillais montent à Paris pour enculer le PSG », s’est confondu en excuses, arguant de son français hésitant et de son incompréhension des paroles prononcées.

OM-PSG, Toujours la même chanson !

Affligeant encore ? Non, ridicule… L’arrière phocéen est le plus ancien joueur de l’équipe, présent sur la Canebière depuis sept ans. Et même si, en effet, on peut parfois peiner pour le suivre tant son débit est rapide et son accent anglophone pas vraiment édulcoré, l’ami Taiwo est parfaitement accoutumé à la langue de Molière. Enfin, de Molière, je me comprends… Taiwo déclame – publiquement en tout cas – un tantinet mieux les refrains des supporters marseillais que les alexandrins de « L’Avare ou du « Bourgeois gentilhomme ». Car Taye, contrairement à ses dires, est un récidiviste de l’art vilain. L’an dernier, en compagnie de son coéquipier Stéphane Mbia, il s’était déjà laissé aller, de bonne grâce si l’on en croit l’humeur radieuse des deux compères, à pousser la chansonnette, paroles et musique parfaitement identiques… Alors, le « je ne savais pas ce que je disais », tiens, tu parles…N’y allons donc pas par quatre chemins. Taiwo n’est ni inconscient, ni ignorant, encore moins naïf. Il est tout au plus lourd, et balourd, très balourd, n’hésitant pas à adopter pour faire plaisir à ses supporters le « comique » de répétition, d’un degré zéro voire négatif dans l’échelle du rire et au plus haut de celle de la vulgarité, et railler avec une infinie finesse l’ennemi numéro 1 de ces derniers, le PSG. Que l’on se rassure, quelques scènes du même genre et cette fois pour la « gloire » des Marseillais, doivent traîner dans les téléphones portables de quelques supporters de la capitale.

Revoilà l’inénarrable Comité National de l’Ethique…

Bon, Taiwo n’ira pas aux Baumettes, ce serait la révolution sur le Vieux Port… Non, c’est le Conseil National de l’Ethique (CNE) du football français qui va traiter le cas de l’écervelé. Rappelons que cette instance, émanation de la FFF et créée pour faire joli, est en totale déliquescence après plus de huit ans d’existence sans la moindre utilité malgré son nom ronflant. Son actuel président, Laurent Davenas, successeur de Dominique Rocheteau qui n’en pouvait plus de s’endormir aux deux réunions annuelles, veut pourtant taper fort : « Ça mérite, je pense, une sanction. C’est totalement irresponsable. » Voilà, « irresponsable », Davenas s’est déjà gourré ! Si Taiwo est irresponsable, alors il ne faut pas le punir… CQFD…

Que faire alors, quelle sanction pour Taiwo ? Je n’en vois qu’une, le transférer vite fait au PSG…