Archives du mot-clé roger couderc

Commentateurs, commentez !

J’aime le sport. Et depuis que je ne pratique plus, je le regarde bien plus à la télévision que dans les stades.

Je suis comme tout le monde ou presque un télésportphage. Et en conséquence, non seulement je regarde mais j’écoute les commentaires. Et là, comme Philippe Bilger, je souffre. Mes oreilles sifflent. Vous me direz, je n’ai qu’à couper le son. Faites-le, alors ! Pas d’ambiance, pas de plaisir évidemment.

Donc, on me force à ce qui tourne parfois à la torture. Passons sur les petites fautes de français, on peut quand même pardonner à Thierry Jeanpierre de ne pas avoir de doctorat en linguistique ! Outre ces suites de mots dénuées de sens et ces poncifes éculés, le métier de journaliste doit selon moi se borner à un minimum d’objectivité. C’est vrai, les commentateurs sportifs n’ont pas été à bonne école avec Roger Couderc et Thierry Roland, dont le chauvinisme franchouillard était autant une marque de fabrique que leur gagne-pain.

Relater une rencontre sportive n’est certes pas, à ce que je sache, enseigné à l’université. Ceux qui commentent devraient au moins se poser des questions sur ce qu’ils disent ou sur les termes qu’ils emploient. Et finalement employer la langue de Molière au lieu d’un malheureux esperanto. C’est au tennis que se profèrent les plus affreuses énormités. Quand j’entends: « Avec ce passing slicé, Federer vient de débreaker Nadal dans ce tie-break », je sursaute sur mon canapé. Ne serait-il pas plus propre de dire: « Federer vient de reprendre un point de service à Nadal dans ce jeu décisif » ?

Ah, si, comme dans le dictionnaire, commenter revenait simplement à interpréter un événement, le juger de manière critique…

ARTICLES SIMILAIRES :