Archives du mot-clé olympique marseille

Deschamps, c’était Calimero !

Il faisait la gueule Didier Deschamps juste après la défaite (1-2) de l’OM face à Caen au Vélodrome dès la première journée de Ligue 1. L’échec face au promu l’avait rendu nettement moins souriant que lors de la traversée triomphale de la Canebière il y a seulement trois mois.

Deschamps, roi du message subliminal

Malin, la « Dèche ». Vingt ans de pratique des micros et de messages subliminaux. Pas de noms, pas de fautifs pointés du doigt, mais des allusions si criantes que Mamadou Niang, Hatem Ben Arfa et Jean-Claude Dassier ont eu les oreilles bleuies par les sifflements. »L’OM n’a pas les moyens de ses ambitions, et l’ambiance n’est pas géniale vu tout ce qui se passe« , s’est écrié le coach au micro de Canal. « Je vais devoir faire avec ce que j’ai, mais bon…« , a-t-il ajouté dans un gémissement plaintif. En creux, son président ne veut pas acheter du neuf et les vedettes du cru ne pensent pas trop à se décarcasser pour le club phocéen mais plutôt à partir sous des cieux plus favorables à leurs placements financiers.

L’argent ne pousse pas ces temps-ci dans le foot français

Et comme Deschamps, c’est Deschamps, et que l’on ne lui refusera rien ou pas grand chose, je ne serais pas étonné que Dassier retoque ses schémas. Mais, et c’est la question qui est dans l’air du temps, le fric ne pousse pas en ce moment sur les terrains de Ligue 1.Il y aurait comme des trous d’air dans les budgets un peu partout. Comme c’est bizarre. les salaires ne seraient-ils pas un peu élevés ? Les présidents ne feraient-ils pas un peu n’importe quoi ? Il faut dire que les Bleus ont fait le nécessaire en début d’été pour que tout ce beau monde tire encore plus la tronche et que les sponsors aient le portefeuille de plus en plus bétonné. Bilan, je ne vois que cette bonne Liliane pour un renflouement du Titanic ou pour redonner la banane à Dédé…

Sérieusement, je ne serais pas sidéré que l’OM vende ses deux divas pour pouvoir recruter des garçons plus à l’aise dans leurs crampons. En faisant, bien sûr, c’est de bonne guerre, monter les enchères d’ici la fin du mercato fin août. Il va en conséquence falloir expliquer gentiment à Mamadou et à Hatem qu’ils doivent muscler singulièrement leur jeu pour redevenir plus présentables aux cérémonies estivales de vente aux enchères.C’est marrant et joyeux la Ligue 1. Ça n’est que du sport.