Archives du mot-clé Noah potion magique

Yannick Noah et sa « potion magique »

Affligeant. Ironique ou pas, proclamer que « la meilleure attitude à adopter est d’accepter le dopage » est purement et simplement affligeant. Monsieur Yannick Noah, vous avez manqué une bonne occasion de vous taire, ou plus exactement d’écrire quelque chose d’intelligent dans votre tribune du journal Le Monde.

Le plus bête, c’est que le lièvre soulevé dans la plus grande partie de ce billet n’était pas frappé du coin de l’aberration. S’attaquer courageusement aux performances extraordinaires – au sens littéral du terme – du sport espagnol depuis des années me paraissait tout à fait fondé. Je l’ai souvent dénoncé, comme vous, et notamment en ce qui concerne le cyclisme où quantité de personnages (Fuentes, Saiz…) plus que douteux voire maléfiques, l’ont clairement (si j’ose dire) inondé de leurs saloperies, et en ont été condamnés. Sur ce chapitre de vos accusations, entièrement d’accord, même si certains vous raillent en continuant à affirmer la « propreté » de la majorité des athlètes. David Douillet a réagi en vous fusillant avec cet argument qui ne résout rien de l’essentiel du problème. J’aurais en revanche compris qu’il vous fustige sur votre conclusion.

Noah veut décréter la normalisation du dopage : « Magique » !

Très bien de faire la peau aux gangsters. Moins de conclure en légalisant le crime. C’est même idiot. Je ne comprendrai jamais ce concept de légalisation de la merde, ou de ce que vous appelez la « potion magique »… C’est idiot et de plus insensé. Vous allez conseiller, donc, à tous les jeunes sportifs, de se préparer à l’EPO avant leurs matches, courses ou sauts. Sérieusement ? Vous auriez préparé Forget et Leconte pour la finale de Coupe Davis 1991 à base de transfusions sanguines ? Vous voulez faire avaler aux apprentis de l’effort des pilules qui ont pour conséquences de déclencher des thromboses, des problèmes cardiaques, de la toxico-dépendance, des dépressions, des hépatites, des cancers… Allez voir ce que font comme bien ces « médicaments », ces potions magiques, comme vous dites…

Yannick Noah, vous êtes encore l’un des personnages publics préférés des Français. On va vous demander de nous le confirmer. Plus que jamais…