Archives du mot-clé demi finale bayern lyon

Ribéry avait une excuse, pas Toulalan

Ses coéquipiers avaient eu beau affirmer qu’il était pleinement concentré, qu’il ne pensait qu’à cette demi-finale de Ligue des Champions contre l’Olympique Lyonnais, Franck Ribéry a bel et bien été rattrapé sur le terrain par ses tracasseries extra-sportives.Comment expliquer autrement son carton rouge reçu dès la 37e minute de jeu pour un tacle aussi bête que dangereux sur Lisandro ? Sous les yeux de l’arbitre ! Non, Ribéry n’était sans doute plus dans son assiette avec cette affaire de prostitution qui le vise au premier chef depuis quelques jours. L’attaquant du Bayern Munich n’a certainement pas supporté la formidable pression psychologique qui s’est abattue sur lui ces derniers temps. Les sourires de l’entraînement devaient être bien factices. Il a craqué, complètement. Peut-être sous l’effet d’une dernière et fatale pression, encore plus insupportable, celle de supporters lyonnais lui ayant crié de la tribune quelques secondes avant son tacle coupable: « Ribéry pédophile« . Honteuse bassesse !Mais ces joueurs de football sont à l’évidence bien fragiles. Forcément. A l’âge où d’autres jeunes gens commencent à peine à sortir de l’adolescence et à entamer des études, ils sont déjà des produits marketing. On les adule, on les paie plus cher que des présidents de multi-nationales. Mais ils sont loin de pouvoir réfléchir eux-mêmes à leur destinée. Dès leur premier dribble, ils ont été réduits à l’état de marchandise. Des agents prennent leur vie en main. A force d’habitude, ils alignent deux, puis trois ou quatre mots devant la presse. Guère plus, sauf rare exception. Je suis dur, mais qui me contredirait ?Où vont les milliards du foot ? Et si on consacrait ne serait-ce qu’une petite partie de ces  montagnes d’euros à la formation de base des véritables « ouvriers » du jeu, ceux qui le « produisent » vraiment. En résumé, Mens sana in corpore sano.Quant à Jérémy Toulalan… La fumée me sort du nez et des oreilles ! Expulsé lors du même match, le milieu lyonnais n’a pas eu l’excuse de son adversaire du jour et néanmoins coéquipier de l’équipe de France. Je n’arrive toujours pas à comprendre comment un joueur de sa trempe et de son expérience peut couper à ce point la lumière dans son cerveau. Il vient de prendre un carton jaune ultra-mérité pour une agression caractérisée sur Robben… Et il récidive quelques instants après pour exactement ou presque le même genre de faute ! Faute, oui, mais professionnelle.Je me rends compte que je me mets dans des états, moi aussi… Il va falloir tous se calmer pour le match retour.