Archives du mot-clé crise

Bordelais, voyez Montesquieu !

A mon âge un peu avancé, je suis quand même toujours fasciné par les descentes aux enfers qui suivent les ascensions au paradis.Bordeaux vit en ce moment ce phénomène et j’ai du mal à me l’expliquer. Je ne suis pas le seul. Laurent Blanc lui-même, si habile à détecter les scories dans la machine girondine, se perd en conjectures. Son équipe est strictement la même qu’il y a six mois ou un an et pourtant ses hommes ne mettent plus un pied devant l’autre. Tout ce qui leur réussissait est désormais frappé par la fourche punitive du diable.Les Girondins n’ont-ils que simplement été portés par des circonstances en permanence favorables lors de la seconde partie de saison dernière et au début de l’actuelle ? Et ne subissent-ils aujourd’hui qu’un simple retour du balancier ? Je me jette à l’eau, c’est un peu ma thèse. La série de succès absolument inouïe qui avait amené Bordeaux au titre en 2009 ne m’avait jamais paru correspondre à une telle supériorité du club Marine et Blanc sur ses rivaux. Le ballon avait tourné des dizaines de fois du bon côté. Combien de fois la victoire s’était dessinée dans le temps additionnel ? Et a quel nombre de reprises ce même ballon ces temps derniers rebondit au mauvais endroit ?Oui, j’exagère ! La vérité la plus évidente, c’est qu’ils étaient bons ces Girondins. Et ils le sont un peu moins. Pas plus compliqué que ça.Vous souvenez-vous des écrits de Montesquieu, le plus célèbre des Bordelais ? Selon lui, il y avait une cause générale qui entraîne les causes particulières. C’était au sujet de la grandeur puis de la décadence de l’Empire romain. Autrement dit, le Baron de La Brède ne voyait rien de métaphysique dans l’effondrement d’un Empire. Tout vient des hommes.