Archives du mot-clé bilan 2010

2010, l’année de la cuisse…

C’est la tradition de fin d’année parce qu’il n’y a plus rien à dire. On rend hommage en sport aux perdreaux de la saison, à ceux ou celles qui nous ont fait bondir de notre canapé. Et on nous accable depuis maintenant quelque temps de rassemblements bidons (dernier en date, « Les Etoiles du Sport ») où l’on invite des sportifs payés à raconter leurs exploits dans des stations de ski où ils ont table ouverte dans les restaurants et boites de nuit.

Bref, il faut bien remplir les trous dans le calendrier un peu morne des fêtes de fin d’année. Et je l’avoue, comme l’an passé, je vais me plier bêtement, à ma manière, à ce travail de rétro-vision. C’est en fait assez marrant. Avec le recul, on a plus d’angle. D’autant qu’il y a de quoi dire. Il y a eu de « l’Actu » en 2010, de la bonne, de la fausse, de la drôle, de la croustillante, avec les Jeux d’hiver, la Coupe du monde de foot, l’équipe de France de Domenech puis de Blanc, Tiger Woods, Nadal, la natation, l’athlé, Loeb, Eva Longoria… etc.

« Si tu voyais mon avocat, ce qu’il veut me faire dire de toi »…

Tiens, à propos d’Eva, je me demande si l’info de l’année ça ne serait pas le titre de la chanson de Delpech « Les divorcés« . Parce que des ruptures de contrat (de mariage ou de travail), on y a eu droit en 2010. Woods a été incontestablement le number one en tapage médiatique après avoir été numéro 1 des links pendant dix ans. Douze maitresses recensées ! Un génie du trou en un… Résultat, pas fameux. Perte de son titre de meilleur golfeur du monde, de sa femme, de sept zéros à son compte en banque (pension alimentaire et dédommagements à son épouse…), de ses sponsors… Ouh là, faut faire gaffe, Tiger, quand on tire de travers…

Tony Parker, lui, n’a eu qu’un seul dérapage (paraît-il), mais avec la femme d’un de ses coéquipiers. C’est pas beau mais ça compte et Eva n’a pas laissé passer la faute dans la raquette : « Bye Tony. Mon avocat est aussi une star, tu vas banquer, je ne suis pas si désespérée… ». Mais en France, le plus beau divorce c’est bien celui de Raymond Domenech et de la Fédé de football. Là aussi, fric en jeu, et pas qu’un peu, deux millions d’euros et des poussières… Sans parler de celui des Bleus et de leur public qu’ils ont misérablement trompé en direct d’Afrique du Sud, à l’intérieur d’un bus aux rideaux baissés… Mais, si encore il y avait eu de belles panthères sur les sièges en cuir du Pullman. Mais non. Seulement un bout de papier griffonné…

Dernière séparation notoire, celle de la Ligue et de Canal +. La LFP ne dit pas merci à la chaîne payante qui la fait pourtant vivre grassement depuis plus de vingt ans à coups de millions d’euros (de milliards récemment). Au contraire, elle crée sous le pif de C+ sa propre chaîne (CFoot) dont le CSA lui a octroyé pour 2012 une fréquence sur la TNT terrestre en un temps record. Le pari semble osé, vu l’intérêt passionnant de la Ligue 1…

Je ne sais pas vous, mais moi, ils pourront m’attendre pour que je m’abonne…

Suite du bilan 2010 à venir…

Publicités