Mondial 2014: Robben nouveau dieu, Casillas sur la croix

C’est souvent pépère un début de Mondial. On avait déjà vu dans des premiers tours des défaites un peu surprise et une ou deux petites déflagrations dans les dix-neuf éditions précédentes. Mais un truc pareil, jamais !

L’Espagne, la plus sublime équipe de tous les temps, avec le Brésil de 1970, s’est ramassée (1-5) comme un sac poubelle contre les Pays-Bas ce vendredi pour son premier match de la Coupe du monde. Et son gardien légendaire, le grand, le beau, le brave Iker Casillas a traversé le match comme un fantôme.

Affreux. Trois buts dont l’ex-meilleur portier de la planète est au triste minimum responsable et coupable de faute grave. Un seigneur qui il y a quatre ans faisait se fracasser les boulets adverses sur son armure. Et qui, à Salvador, devant des Hollandais volant en Rafale, s’est fait mitrailler comme une cible de chiffon à la Foire du Trône.

Planté, immobile, vissé, sur le premier but, sur le troisième, sur le cinquième. Et les deux pieds en plomb sur le quatrième. Iker en odeur de crépuscule de sainteté.

Et alors qu’il portait la croix de ses cinq calvaires, l’un de ses bourreaux devenait le bon dieu de ce début de Coupe du monde. Un certain Robben, copain de Ribéry au Bayern et fou du ballon. Un gaucher au cerveau pas toujours branché sur courant continu, mais aux mollets de guépard.

Arjen de son prénom. La tête souvent penchée d’un côté, à bâbord, comme ses crochets toujours dirigés du même côté de la mer. Et comme Garrincha, le Brésilien, le don de rendre fadas les défenseurs avec toujours la même feinte. Et donc deux buts de pure folie marqués à l’infortuné Casillas qui, quatre ans plus tôt, l’avait quasiment crucifié et mis en terre, en le contrant dans un face à face décisif en finale.

A Amsterdam, il y a dieu… et son nouveau pénitent, ex-saint Iker et désormais à genoux en implorant le pardon.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s