De Louis II à Bernabeu, ou de la terre à la lune…

Il y a de ces injustices… Être sur le Rocher ou à Madrid ce dimanche, c’était comme être au festival de la video de Romorantin ou au Festival de Cannes. D’un côté, Monaco-Lille en Ligue 1, de l’autre, Real-Barça en Liga…

Autrement dit des mouches qui volaient dans les tribunes de Louis II et deux cents décibels de volume en continu à Santiago-Bernabeu. Silence feutré versus fureur de concert de rock métallique. On a même vu l’arbitre du match français aller vertement engueuler les entraîneurs de chaque équipe parce qu’ils faisaient trop de bruit autour du terrain…

Pire encore, un écart en terme de spectacle du genre de celui entre un stand de tir à la Foire du Trône et la scène des hélicoptères dans Apocalypse Now. Un match à deux occasions, deux buts et cinq mille ronfleurs avachis, contre une rencontre à cent situations dangereuses, sept buts et quatre-vingt mille socios en chaleur. Des étoiles pâlichonnes au cheveu terne chez le Prince Albert et des stars musclées et gominées chez le roi Juan Carlos.

Et côté télé, Canal + qui retransmet le premier et BeInsport le second. Une sorte de (re)transmission de pouvoirs… Pour se payer des châteaux en Espagne…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s