Pour porter le maillot Bleu, Batum a supplié Collet…

Chapeau Nico. Allez, c’est un peu l’anecdote à deux sous à faire pâmer les petites ados, mais elle me plait cette jolie bluette. L’histoire se passe ce dimanche dans les vestiaires des Bleus de Vincent Collet, à quelques minutes de se coltiner les effrayants Espagnols de Pau Gasol et Cie. Nicolas Batum, grand ado lui-même, est juste assis en civil  sans ses baskets à côté de Parker, Diaw, Gelabale et tous ses potes, parce qu’il n’est pas… assuré.

L’ami Nico est alors envahi par un brusque stress, une crise d’angoisse. Ne pas jouer ce match de gala mais surtout un dernier très gros test avec l’équipe de France avant les Jeux, le rend quasiment malade. Pas assuré… et alors se dit-il ? Il en chiale à grosses larmes, de dépit, mais plus probablement de rage parce que sans temps de jeu depuis le mois d’avril à cause de ces papiers d’assureurs toujours pas à jour. Pensez-donc, le maillot bleu lui passerait sous le pif, comme ça pendant que ses potes auraient l’occasion de défier Fernandez, Navarro, Ibaka

Collet, l’entraîneur sentimental, fait jouer Batum, le joueur qui l’assure d’être un Bleu authentique !

Alors, le Manceau fait une proposition indécente à son coach : « Faites moi jouer, coach, je vous en supplie« . En larmes l’ex-ailier de Portland et pas encore des Wolves du Minnesota, fait craquer l’entraîneur qui lui accorde, comme ça, sans doute sans avertir personne et en en dédaignant royalement les possibles conséquences, d’enfiler sa tenue : « Tu vas jouer »… Et Batum s’est habillé, échauffé et a disputé cinq minutes de cette rencontre à Bercy face aux Ibériques. Devant naturellement une foule ravie d’acclamer l’un de ses chouchous, auteur de quelques envolées à la « Batman » que deux ou trois autres avions dans le monde sont capables d’exécuter comme lui…

Vive Batum, vive Collet, vive les Bleus, au diable les assureurs à deux balles. Et, pendant qu’on y est, tant pis pour les grimaceurs et rabat-joie d’Ukraine… assurément moins affamés de Bleu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s