Cristiano Ronaldo comme Jules César…

Il aurait pu avoir le triomphe modeste. Mais non, Cristiano Ronaldo est le César des temps modernes. Ses admirateurs et surtout ses adversaires  doivent s’incliner devant lui. Qu’on l’aime ou la haïsse, c’est sa manière à lui de faire reconnaître sa supériorité au genre humain.

Une fois sa course victorieuse de la 72e minute du Clasico achevée ce samedi et le Barça définitivement les deux genoux en terre, le Portugais n’a pas fêté son but, il a toisé les tribunes du Camp Nou. En s’adressant en particulier à chacun des 80 000 socios Blaugrana, leur intimant d’une voix rassurante des « Calme, calme« … Comme si c’était lui le nouvel Empereur, le vrai, pas leur Messi !

Non, Cristiano Jules Ronaldo ne se mouche pas du coude. Puisqu’on ne le couvre pas de lauriers il s’en couvre le plus souvent lui-même en se pâmant de ses propres exploits. Tant que Brutus ne rodera pas du côté de Santiago Bernabeu…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s