Poor lonesome Tony Parker !

Un seul être vous manque… Tony Parker ne manque pas encore, heureusement, à l’équipe de France. Mais les Bleus, qui viennent d’entamer leur Euro, seraient d’emblée dans une belle panade sans leur « Spur » de meneur, auteur de 31 points évidemment décisifs contre la Lettonie (victoire 89-78). Zorro, Jésus et Jack Bauer à la fois…

Rarement, jamais sans doute, les Bleus n’ont tant dépendu du talent d’un seul homme. Face à la Lettonie, et on pourra me sortir toutes les statistiques alambiquées que l’on veut, les coéquipiers de Tony ont été atterrants. De maladresse, de lenteur, de pusillanimité. Personne, sauf « l’ex » d’Eva, pour rattraper les boulettes du voisin.

La Parker dépendance !

Cette équipe a besoin d’un gigantesque coup de pied au derrière si elle veut ressembler d’abord justement et seulement à une équipe, et ensuite à ce que l’on nous bassine depuis quelques jours, c’est à dire à une prétendante au podium. Nous en sommes pour l’instant loin, très loin…

Pour le moment et en attendant mieux, il faut souhaiter deux choses aux Bleus. Qu’ils montent premièrement correctement la première marche de l’échelle tout au fond du puits sans lumière dans lequel ils sont tombés, et espérer que la santé de Parker demeure stable…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s