Arbitres, faites enfin la loi !

Un peu de dignité, que diable. Je sais qu’un vieux devoir de réserve vous force au silence mais vous ne pouvez plus rester de marbre face aux lazzis et aux quolibets. Car on vous dénigre chaque jour davantage. On vous marche dessus, au propre comme au figuré. Et vous, arbitres, maîtres des terrains, directeurs du jeu, garants des lois du sport, vous ne faites que tendre la joue, puis l’autre…

Le soi-disant intellectuel et entraîneur du Lorient FC, Christian Gourcuff, naguère professeur de mathématiques et affublé de la qualité de « théoricien du jeu », vient de se muer, à l’issue du match de son équipe à Valenciennes, en professeur ès-insultes : « Tant que les arbitres n’auront pas d’intelligence dans le discernement, on sera toutes les semaines confronté à ce type de situation. Les arbitres ont des consignes, mais il n’y a plus cet esprit du jeu.» Mais si ce n’était qu’un coup de sang passager…. Humm, Mr Gourcuff a en effet une fâcheuse tendance à faire passer les arbitres pour des buses, et même à étendre son courroux à tout le monde du football.

En 2008, son humanisme légèrement bouchonné lui avait fait dire que Claude Makelele, dont il avait fustigé le comportement agressif (ça n’était pas faux) et une certaine impunité de la part des arbitres (j’ai cherché, Makelele, en cinq saisons passées en L1, a reçu… 27 cartons jaunes ; pas mal pour un non-sanctionné !), était de toute façon un joueur « fini ». Sympa. Lors de sa première année de coach, le jeune Christian se gargarisait pourtant de grandes phrases, comme celle-ci : « Le FCL s’efforcera toujours de soigner la manière par respect des joueurs du public et du football à l’extérieur comme à domicile. C’est la seule façon de progression. La recherche du résultat à tout prix c’est la mort du football »…Vous me direz, je m’en prends, comme ça en pleine paix, à Gourcuff. Mais le constat le concernant pourrait être appliqué à quasiment tous les techniciens de L1, qui ne peuvent plus réfréner leurs logorrhées anti-arbitrales. Et, là je vous l’avoue, j’en ai ras le short des Gourcuff, Gillot, Fernandez, Kombouaré, Garcia, Lacombe, Girard et Cie, tous professionnels de l’injure avant d’être ce qu’ils devraient être, ceux de l’introspection. De deux choses l’une, soit les arbitres sont des vendus et des incompétents, et nous sommes tous aveugles. Soit ils sont faillibles, et il faut les soutenir, c’est mon choix. Je ne veux pas dire les couvrir de tout, en faire des intouchables, je veux dire les traiter équitablement. Et par là arrêter d’en faire une profession à part. Ils commencent à être payés, et bien, c’est un progrès. Mais ils n’ont pas, malgré la montée en régime de leur corporation, de porte-parole charismatique ni de mécanismes puissants de défense face aux aboyeurs de tout poil, joueurs, entraîneurs, commentateurs…

Il vous manque en premier lieu, amis de la roulette stridente, une grande gueule. Trouvez-vous un siffleur, je devrais dire un persifleur, en chef. Je ne sais pas, moi, inventez-vous une liberté de… parole, puisque tout le monde la prend, magistrats compris… Pourquoi pas vous ? Alors, je ne serais pas contrarié qu’après chaque conférence de presse d’après-match des sieurs précités, un de vos représentants leur obstrue gentiment la truffe. Comme ça, pour les contredire… La balle est dans votre camp.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s