L’art d’être opportuniste, ou pas…

Certains en sont, en sport comme en politique ou dans la vie tout court, des véritables as. Plus que de leur technique pure, ils parviennent par l’astuce, voire le vice, à leur but. Peu importe la méthode, c’est le résultat qui compte. D’autres manquent cruellement de cette forme spéciale de faire qui consiste à tromper l’adversaire par des moyens souvent à la limite de la légalité.On se souvient de renards en football, comme Carlos Bianchi, Delio Onnis ou Gerd Müller qui arrivaient presque toujours à marquer du pointu ou des fesses. Pas de belles arabesques mais des statistiques en fin de carrière que les rois du dribble, vrais artistes mais piètres réalisateurs, n’arrivaient jamais à égaler.Ce week-end, j’ai vu deux ou trois scènes qui m’ont bien plu et fait réfléchir sur ce fameux sens de l’opportunisme. A Bercy, Michael Llodra tenait l’exploit de sa vie dans sa raquette dans le tie-break de la troisième manche de sa demi-finale. Un coup droit à fignoler pour passer Robin Soderling, planté comme un pantin au filet, et la finale s’offrait au nouveau prince de la volée. Le coup de llodra, l’un des plus faciles de sa vie, se fracassait dans la bande du filet. Le Suédois s’en sortait par miracle.

Trois heures plus tard, Roger Federer manquait à peu près le même geste face à Gaël Monfils. Mêmes effets.En rugby, l’esprit malin a aussi opéré. Face aux Fidji, les Bleus ont inscrit leur premier essai de manière bien improbable… après une pénalité manquée. Comme si cet événement avait été prévu à l’avance par les Français, et pas par leurs adversaires !A Abu Dhabi, Fernando Alonso, champion du monde annoncé avant la course, s’est montré bien naïf pour un pilote de sa trempe. Il a cédé aux injonctions de son team Ferrari pour un changement de pneus précoce et s’est retrouvé en milieu de peloton, pour ne plus jamais en sortir. Du coup, Sebastian Vettel n’avait plus qu’à cueillir le titre.

Rien ne sert de courir…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s