La corrida fantastique des Bleus

On peut parler d’exploit du siècle pour les Bleus de Vincent Collet. L’équipe de France de basket, pour son entame de tournoi, a mis à genoux l’Espagne (72-66) au premier tour du Championnat du monde. Fou, inouï, hallucinant. Face au tenant du titre, champion d’Europe et médaillé d’argent aux derniers Jeux, à la constellation de stars, les plus optimistes n’auraient pas misé le moindre centime d’euro sur les chances françaises.

D’autant plus invraisemblable que la préparation des Bleus s’était traduite par une série de matches frôlant souvent le calamiteux. Pas de leader, en l’absence de Tony Parker, des shooteurs fantomatiques et un moral dans les chaussettes.

Après le premier quart-temps, les Français étaient d’ailleurs bien cantonnés dans leur rôle de faire-valoir (9-18), ridiculisés par la taille des joueurs adverses et de leur adresse. Et puis, comme parfois dans l’histoire du sport français, on ne sait trop pourquoi ni comment, une sorte d’esprit malin s’est invitée dans les têtes tricolores. Les Ibériques se faisaient contrer, s’énervaient, perdaient leurs mains en or pendant qu’Andrew Albicy, le parfait inconnu au bataillon, sortait du banc des remplaçants à la place de De Colo pour faire jeu égal et plus encore avec Ricky Rubio, l’un des meilleurs meneurs de la planète.

A quelques minutes de la fin du match, les Bleus prenaient la tête d’une rencontre devenue folle. Ils la conservaient jusqu’au bout malgré des erreurs de débutant rattrapées par des coups de génie tout droit sortis de la lampe d’Aladin.

Ce qui est le plus dingue, c’est que l’on ne sait pas trop, avec cette équipe de France, si elle est partie pour aller très loin dans ce Mondial, ou si elle va, comme c’est si souvent arrivé dans le passé, se prendre les pieds dans le tapis en croyant que c’est arrivé. On en saura un peu plus dès le prochain obstacle… le Liban, moustique du basket mondial, et pourtant lui aussi vainqueur surprise (81-71) de son premier match face au Canada.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s