Coupe du monde, souvenirs subjectifs (5/10)

Le 11 juin, coup d’envoi de la dix-huitième Coupe du monde de football. D’ici là,  je vais essayer de vous en raconter dix épisodes qui m’ont particulièrement marqué…

Maradona n’était pas comme tout le monde…

Avec la Coupe du monde, tout est amplifié, magnifié. Rien n’a changé d’ailleurs car, comme dans l’Antiquité au moment des Jeux, l’exploit se grave dans la légende. Un peu plus vite, certes. La télévision a remplacé les conteurs ou les poètes. Et les héros des odes d’hier sont les stars des écrans d’aujourd’hui.De 1982 à 1994, soit quatre éditions, Diego Maradona aura tout fait pour devenir le plus fabuleux mais aussi le plus controversé des joueurs de football. Du génie au pathétique. Du grand au tout petit. C’est simple, l’Argentin a fait naître à lui seul un parfait condensé des bonheurs et des afflictions que ressentent les amoureux de ce sport.

Le meilleur, il l’a produit en 1986. Son apogée. De l’art. Un but face à l’Angleterre en quarts de finale 1986 qui fit penser à beaucoup que Pelé lui-même n’était plus qu’un roitelet. Et des dizaines d’autres gestes, de passes, de frappes, d’inspirations qui firent de lui l’astre le plus brillant de la galaxie foot.

Le pire, Maradona ne semblait pas le craindre. Dans ce même quart de finale 1986, il avait marqué de la main. Ni regrets ni remords. C’était la main de Dieu. Diego ne cherchait visiblement pas la reconnaissance universelle. Ce qu’il voulait c’était plutôt atteindre ses buts à lui. A sa façon. Peu lui importait que cela ne plaise pas à tout le monde.

Dès sa première apparition dans un Mondial, en 1982, il s’était fait expulser. Maltraité par les Italiens, il s’était vengé. Sans réfléchir. Sa manière à lui de faire justice. Carton rouge. Mais le plus terrible fut sa dernière sortie en Coupe du monde en 1994. Déjà diminué par les fatigues de l’âge, les excès en tout genre, le Pibe de Oro avait voulu redevenir un athlète. Toujours à son idée. Il a trompé le monde comme sa propre personne. Viré de la Coupe du monde pour prise de produits dopants. Interdit. Pas pour lui.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s