C’est le Bayern qui était le Lyon !

Mais où étaient les Lyonnais mardi soir en demi-finale retour de Ligue des Champions contre le Bayern ? Où étaient les tombeurs du Real Madrid ?Je ne les ai pas vus. Pas même entraperçus. Ce sont des fantômes qui ont à peine traversé la pelouse de Gerland. Oui, transparents. Les septuples champions de France ont disparu dans leur propre stade. Leur corps et leur esprit se sont littéralement évaporés. La défaite (0-3) et l’élimination rhodanienne ne souffrent absolument aucune contestation ni discussion.Certes, l’adversaire était présent, et bien présent. Le Bayern Munich n’est pas une petite équipe. Mais Lyon n’a pas offert le moindre brin de résistance. Si au moins de bonnes excuses étaient à mettre au crédit des hommes de Claude Puel. Mais non. A une ou deux exceptions, l’OL présentait son équipe-type.Rarement à ce niveau de compétition une équipe française aura montré aussi peu d’allant, d’esprit de révolte. En cent quatre vingt minutes, les Gones ne se seront procuré que deux occasions franches de but. En face, les Allemands se sont montré infiniment plus pugnaces. Même à dix contre onze (expulsion de Ribéry) à l’aller, leur volonté ne s’était jamais étiolée. Dans la même situation au match retour, et quand bien même leur sort fut désespéré, les Lyonnais rendaient les armes sans lutter.Le plus incompréhensible, c’est que l’OL avait tout misé cette saison sur cette compétition européenne. Que l’on m’explique pourquoi, dans ces conditions, une équipe ne se vide pas les tripes des entrailles d’un bout à l’autre des matches ?Face au défi, l’échec est acceptable. Pas la passivité voire l’indifférence.Ah, si ce Lyon était mort au combat…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s