Le sport dans une mauvaise passe ?

Un peu de tolérance, si j’ose dire. Ce n’est ni la première ni la dernière fois que des jeunes gens bien de leur personne, et de surcroît au portefeuille garni, vont consulter pour leur bien-être des dames qui lisent l’avenir, et décryptent en agrémentant le présent, dans les boules.Selon M6, qui a éventé l’affaire samedi soir, la liste de ces amateurs de plaisirs fugaces se serait donc allongée, si j’ose encore m’exprimer ainsi, de quatre noms célèbres appartenant à l’équipe de France de football. Dont deux seraient Franck Ribéry et Sidney Govou, et déjà entendus par la police, comme simples témoins. Le quatuor aurait eu recours en 2009 aux services de professionnelles de la détente masculine. La Brigade de répression du proxénétisme (BRP) est sur l’affaire, les jeunes (trop jeune pour l’une d’entre elles) femmes en question appartenant trop visiblement à un réseau, illégal, de prostitution.Moi, je dis qu’en dehors de Christine Boutin et des épouses des intéressés, personne ne songerait à faire quelque reproche que ce soit à des citoyens libres de leurs loisirs. Ces messieurs mettent et ôtent leur short quand ils veulent.L’obsession des putts !Je le disais, le sport et les mœurs légères font bon (ou mauvais, selon le côté où l’on se place) ménage depuis longtemps. Dans ses années de gloire (1920-1930) et même après, la première star de la raquette Bill Tilden ne dédaignait pas la proche compagnie de tout jeunes admirateurs de son tennis. La fidélité de Johan Cruyff s’était fêlée lors de la Coupe du monde 1974 en Allemagne, le joueur hollandais ayant été pris, par la presse allemande, la main dans le sac d’une wonderbar mädchen aux tarifs néanmoins exhorbitants. Les performances très quelconques des Bleus au Mondial 2002 en Corée avaient été mises en parallèle avec celles, plus brillantes avait-on affirmé dans leur entourage, qu’ils s’étaient autorisées à leur hôtel avec des charmantes hôtesses locales. Tout récemment, Tiger Woods a oublié nombre des principes de base d’un père de famille honnête en se liant de façon abandante, pardon abondante, à une liste de girls, voire de call girls, aussi épaisse qu’un annuaire. Une sorte d’obsession névrotique des putts !Ah, le sport traverse une mauvaise passe !

Un commentaire sur « Le sport dans une mauvaise passe ? »

  1. Phil,je trouve ta liste d’athlètes contemporains un peu short! Enquête un peu dans gala ou voici et tu trouveras plus de fumée avec du feu la fesse… Après le sport et l’argent tu pourrais écrire le sport et le sexe? Le bouquin serait encore plus épais…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s