Rendons à Max ce qui est à Guazzini

Oui, ça fait mal au cœur de voir le Stade Français dans de si sales draps. Car le club parisien n’entrera sans doute pas dans le dernier carré du Championnat après sa défaite à Brive, une première depuis huit ans.

J’aime bien le président Max Guazzini. Et je suis un peu triste pour lui qui vit cette année, jusque-là, une annus horribilis (classement médiocre en Top 14, blessures de joueurs en cascade, suspensions de Dupuy et Attoub, dossier du nouveau Jean-Bouin sans cesse repoussé, conflit avec la Fédération anglaise, émergence du Racing-Métro 92…). Pour ceux qui ne le savent pas, c’est sans doute en bonne partie, et je pèse mes mots, grâce à lui, que le rugby en France a repris un essor perdu dans les années 90.

Il a d’abord (re) créé le Stade Français de toutes pièces, et en a fait en une décennie un quintuple vainqueur du Brennus. Mais l’ovalie hexagonale et même européenne lui doit surtout d’avoir gagné une formidable modernité. Guazzini a osé parier sur des thèmes a priori inconcevables dans un sport qui ne vivait plus que dans une atmosphère de naphtaline.

Dans un premier temps effarés par les maillots roses, les spectacles de danseuses nues d’avant match ou les calendriers de bellâtres imberbes et déslipés, les édiles de l’époque « Ferrasse » ont dû ravaler leurs vieux principes, estomaqués par la réussite de l’ancien secrétaire de Dalida. Car le public – non seulement les hommes, mais les femmes et les enfants – a suivi en masse dans les stades et à la télé, et le public a toujours raison. Aucun autre sport ne rassemble aujourd’hui une population aussi familiale. Max a bel et bien lancé le rugby du XXIe siècle. Pourvu que ça dure.

Mais tout n’est pas encore fini cette saison pour Paris. Il reste la Coupe d’Europe et un quart de finale à jouer à… Toulouse. Max avait dit un jour qu’il préférait le rugby-spectacle au rugby-cassoulet. Attention à l’indigestion.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s