De Vancouver au Parc des Princes

Assez! Assez! Assez!

Mais que faut-il aux responsables politiques et sportifs pour faire cesser la violence dans ou autour des stades ? dix morts, vingt, cent ? Un supporter parisien est dans le coma depuis hier et son agression par quelques débiles, eux aussi soi-disant supporters du club de la capitale avant PSG-OM. Et si seulement c’était la première fois (en 2006, quasiment au même endroit, Porte de Saint-Cloud, un supporter du PSG avait été lâchement abattu dans un climat raciste après la rencontre de Coupe d’Europe contre Tel Aviv), ce serait de toute façon une fois de trop… Le mot débile est d’ailleurs inapproprié. Délinquants ou criminels conviendrait beaucoup mieux.

Je l’avais déjà dit dans un billet précédent « On se trompe de combat… », la violence ne se règle pas à coups de slogans artificieux lancés sur un ton aussi sérieux que granguignolesque. Mais avec des mesures préventives et punitives. Et surtout effectives. Je n’hésite pas à dire que les présidents de club, incapables de s’attaquer au problème pour des raisons bassement économiques, sont les premiers responsables. A l’instar des autorités, comme la Préfecture de Police de Paris, qui se paient de mots et de rapports parfaitement improductifs, le drame d’hier en est la preuve.

On sait précisément qui sont les individus et leurs groupuscules qui polluent les arènes sportives. Les chaînes de télévision vont régulièrement à leur rencontre et les interviewent à visage évidemment couvert. A ma connaissance, personne ne les a véritablement interpellés ni interdits de stade, ou à de très rares exceptions symboliques.

Et dire qu’à la même heure que le match du Parc, à dix mille kilomètres de là, les Jeux de Vancouver se terminaient dans la liesse et les embrassades…

On se trompe de combat…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s