Davydenko réussit enfin son pari

Il bat Roger Federer – enfin – après douze défaites contre le Suisse en autant de matches et va en finale du Masters. C’est tellement beau pour le Russe, tellement fort, qu’il ne lève même pas les bras à l’issue de la balle de match.

Il faut dire qu’il revient de loin Nikolaï Davydenko. Parce qu’en terme de pari, il sait de quoi il parle. En 2007, à Sopot (en Pologne), sa réputation en avait pris un sacré coup. Il avait abandonné en arguant une blessure au pied contre l’obscur Argentin Arguello (87e mondial. Davydenko 4e) après avoir gagné la première manche. Juste après qu’une somme de cinq millions d’euros (dix fois plus que les montants habituellement engagés sur un tel match sur internet) a été misée sur le web quelques minutes auparavant… en faveur d’Arguello ! De quoi éveiller les soupçons… et notamment de la société de paris en ligne (Betfair, en français « parier régulièrement !) qui avait pour la seule fois de son existence refusé de régler ceux qui avaient misé sur le vainqueur de ce match.

Davydenko, après de nombreux rebondissements et des tonnes de commentaires* le plus souvent défavorables dans la presse et par ses collègues sur sa personne (il a souvent sinon balancé des matches, du moins mis le minimum de volonté à les jouer à fond), a été blanchi par l’ATP en 2008.

Aujourd’hui, face au numéro un mondial, il a au moins montré qu’il voulait se battre sur un court avec la dernière énergie . On parie qu’il n’abandonnera pas en finale ?

*McEnroe avait évoqué la possibilité (dans une interview au Daily Telegraph) de la présence menaçante de la mafia russe dans ces histoires de paris truqués.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s