Signor Trapattoni, sieur Domenech !

Okay. C’est facile. Je vais encore m’en prendre à Raymond Domenech. Mais il met une telle application à se faire haïr

Quel contraste, mercredi soir, entre les conférences de presse des sélectionneurs de l’Irlande et de la France ! Giovanni Trapattoni a certes déploré que son équipe se soit inclinée sur une main évidentissime de Thierry Henry. Mais le « Trap » n’en pas rajouté des tonnes et ne s’en est même pas pris à l’auteur du geste répréhensible, jugeant que ce n’était pas sa faute si le but avait été accordé. Signor Trappatoni.

De l’autre côté, sieur Raymond a esquivé la question de savoir comment il aurait réagi si les rôles avaient été renversés. Motus. « Ce n’était pas le cas », a-t-il laconiquement lâché avec l’air teinté de martialité, d’ironie et de dédain qu’on lui connaît dès qu’une conversation devient un peu sérieuse. « Raymond, ressaisis-toi », comme dirait Roselyne Bachelot.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s